Autour d’Etalle

 

  • Belgique

 Le SI Jamoigne propose : « 1937-1945 : Histoire d’un village, mémoire d’un château »

Sur le quai de la gare du Quartier Léopold  à Bruxelles, une dame nous attendait. Elle déclina son nom à mon père : «Je suis Andrée Geulen! C’est moi qui vais accompagner votre enfant jusque Jamoigne, avec Simon !».  Puis elle nous dit : «Nous ferons plus ample connaissance durant le voyage» et elle ajouta avec une certaine gravité : «Mais surtout ! Ne parlez pas ! Ne parlez à personne ! Je suis là pour répondre aux questions et vous aider».

Dès cet instant, pour moi, le monde changeait. Je devais oublier mes parents, mon nom, ma ville d’Anvers, ma maison 45, Kanaalstraat et j’entrais dans un monde nouveau.

Après au moins 3 heures de voyage, nous sommes arrivés à Libramont. « Préparez-vous à descendre, nous dit la dame…et n’oubliez pas votre valise. Nous allons changer de train, prendre une Micheline et traverser de grand bois jusque la gare d’Izel….ou de Jamoigne-Valansart ! On verra !». Ce fut finalement Izel, une petite gare qui me semblait perdue au milieu de nulle part. Madame Geulen descendit la première, balaya le quai et la gare d’un regard vif puis elle nous fit signe de la suivre. Sans traîner, nous nous sommes engouffrés dans un bois juste en face du quai, nous avons traversé une route pour emprunté un chemin tortueux. Puis ce fut un autre bois, une autre route, un autre chemin. Ma valise me pesait, mon pas devenait lourd, ma tête se remplissait de vide.

« Voilà! Nous allons sortir du bois de la Terme. Maintenant, il va falloir marcher plus vite ! Il vaut mieux ne pas être vus !». Elle empoigna nos valises et nous ouvrit le chemin vers une grande clairière, toute verte, toute plate. « Regardez là-bas. C’est le bois du Faël…puis plus à droite…vous voyez…les tours?  C’est le home reine Elisabeth, votre nouvelle maison, votre nouvelle famille ». A chacun de mes pas, à chacun de mes regards, le château grandissait…grandissait !

Il était 16h30 lorsque nous sommes arrivés devant une grande allée de marronniers. «Nous arrivons!» dit-elle avec une voix plus calme, un pas plus décontracté, un regard presque lumineux. Déjà, je me sentais mieux, plus confiant, plus apaisé.  A peine entré dans la cour, une dame sortit du bâtiment. Elle semblait gentille, généreuse, soulagée de nous voir.  « Voilà madame Taquet, votre nouvelle maman» nous dit madame Geulen. Le relais était fait ! Commençait alors pour moi une nouvelle vie…pour combien de temps ?

Texte : Pierre Maîtrejean

Le samedi 30 juin 2018 au home reine Elisabeth (château du Faing, 10 rue du Faing à 6810 Jamoigne)

Ouverture de trois promenades                                                                                                                                                                                « Sur les traces des enfants juifs cachés »

  • Dès 10h. : départ libre sur les promenades au départ du mémorial
  • A 18h. : présentation, ouverture officielle des trois parcours et verre de l’amitié

34706976_10214180049126850_7740286041038258176_n34642259_10214180049286854_5748625352725364736_n34475619_10214180049486859_8203400059484635136_n34686453_10214180049686864_9085563707605385216_n

Programme du Parc naturel de Gaume (avril à juin): Un_nouveau_cycle_de_formations_au_Parc_naturel_de_Gaume.01

 

  • France

 

Publicités